Actualité :

L’ACTUALITE

C’est le LIVRE

Eh oui, car il est là!

Sa sortie est prévue le 6 novembre 2021

et il s’accompagnera d’évènements festifs tels expositions et

lectures par certains des écrivains qui d’une plume libre et frémissante d’imagination ont regardé de leur yeux l’une ou l’autre de mes oeuvres

Bienvenue à toutes et tous,

Afin d’accueillir comme il se doit cet ouvrage, nous avons décidé d’accueillir dignement sa sortie.

 

2 expositions les 6, 7, 12, 13, 14 novembre 2021 et un mini festival de lecture le 6 novembre accompagnent sa parution

            A St-Maurice, dans l’Espace ContreContre, rue des Glarier 14

                1 installation créée spécialement en rapport avec le livre est montrée

                15 films vidéo correspondant à 15 chapitres du livre seront mises en scène ainsi que les textes et les 3 musiques inédites des écrivains et musiciens

 

            A Vérossaz, dans la Maison d’artistes du « Cardelet » 

                Le public est invité à découvrir grandeur nature et dans leur contexte certaines des œuvres du livre soit :

                2 installations et plus d’une vingtaine de sculptures

 

Et ce n’est pas tout ! Le 6 et seulement ce jour-là

En plusieurs lieux du Cardelet ainsi qu’au Café-Restaurant « Le Progrès »  Place communale au centre du village des Haussex à Vérossaz,

                15 écrivains présents dans les lieux vous emmènent au son de leur voix entre les pages de leurs textes

                4 musiciens par leurs notes feront vibrer les mots et les images

Car oui, le livre se regarde, se lit, s’écoute.

Il s’accompagne d’une application de réalité augmentée qui complète sa facture de « Beau livre ».

Comment ?

A vous de le découvrir en venant y jeter un coup d’œil !

… juste sur le Seuil !…puis  entrer !

 

1 ou 2 mini bus feront la navette entre St-Maurice et Vérossaz pour vous aider à rejoindre les 2 lieux

 

« L’art est un prétexte pour faire danser la vie, la rendre plus réelle.

J’aime offrir mon cheminement en partage et créer des occasions de rencontre et prise de conscience qui dépassent la simple individualité ». (Christine A.)

 

Merci à toutes celles et ceux qui ont contribué à rendre cela possible.

Toute ma gratitude

Pour le programme et horaire d’ouverture des expositions: cliquez sur le lien ci-dessous

http://www.christineaymon.ch

Fiche technique du livre

« L’Œil sur le Seuil »    Christine Aymon

Ouvrage d’Art – sculpture, installation, dessin, vidéo, photo, texte

 

256 pages (197 photos et plus de 60 pages de textes)

complété sous forme numérique comportant : 71 photos,15 films vidéo,18 textes inédits en lecture et en audio,

3 musiques originales créées pour 3 sujets ainsi que tous les textes des auteurs du livre en format audio

Conception                        Christine Aymon

Textes

des historiens d’art       Julia Hountou, Christophe Flubacher

des auteurs                       Gabriella Baggiolini, Gabriel Bender, Danielle Berrut-Dubosson, Sandra Berthousoz, Anne Bottani-Zuber, Nicolas Couchepin, Laure Coutaz, Françoise Delavy, Leïla Dorsaz, Eliane Fournier, Manuela Gay-Crosier, Pat Genet et Florence Maurer, Nathalie Héritier, Anne-Claire Martin, Manuella Maury, Pierre-André Milhit,Béatrice Monnard, Serge Rey, Noëlle Ribordy, Basile Seppey, Anne Sibran, Solam Riondel, Jean-Marc Theytaz, Gabriel Udry, Rachel Zufferey

de l’artiste                          Christine Aymon

Musiciens                           « Blue Koyotl » avec Solam Riondel, Jimmy » L’Huillier, Dominic Frey, Ludovic Volper, Pat Genet et Florence Maurer

Voix                                       Christine Aymon, Sabine Barman, Laure Coutaz, Fabienne Daves, Giliane Donnet, Leïla Dorsaz, Nathalie Héritier, Verena Jud, Anne-Claire Martin, Manuella Maury, Pierre-André Milhit, Solam Riondel, Olivia Seigne, Basile Seppey, Rachel Zufferey

Format                                27,5 x 23 cm

Editeur                                Editions Monographic SA, Sierre

Graphisme,                       Corentin Aymon, Monthey

conception et

réalisation

Application mobile        Agence Copilote, Monthey

 

Contacts                             Christine Aymon – christineaymon@bluemail.ch                               

                                         


Exposition au musée de Charmey


Le Musée de Charmey célèbre ses 30 ans. Dans ce cadre, une exposition consacrée à la sculpture sur bois sera présentée du 20 novembre 2021 au 13 mars 2022.

 

Guidée par la mémoire du bois, cette exposition collective présentera des oeuvres d’artistes suisses dans lesquelles le bois devient une empreinte, une trace, un souvenir

 

LA MEMOIRE DU BOIS

A propos des oeuvres que je présenterai:

Le bois dont je me sers pour travailler fût un jour un bel arbre qui maintenant se fait planches et sculptures. Ce dont je lui suis reconnaissante, cet arbre a offert sa vie.

C’est dans l’ordre des choses et, fait dans le respect, il n’y a rien à redire.

Mais je ne peux m’empêcher de songer à tous les excès dont il est victime.

Je ne peux m’empêcher de penser à l’exploitation abusive, aux forêt déracinées à coup de bulldozer ne laissant aucune chance d’un combat à la régulière. Et par cela, je ne peux m’empêcher de faire le lien avec tous les remous qui secouent les communautés humaines chassées de leur lieu de vie.

 

Aëlys et Maé appartiennent à une thématique sur la migration que j’ai appelée « Terre de Passage »

 

Et ce sujet des déplacés, des déportés, des gens jetés sur les routes, des pieds enflés, brûlants, des estomacs vides, de l’espoir auquel on s’accroche pour ne pas sombrer dans le néant du désespoir, de la chute sans fin dans l’incompréhension la plus grande, de ce cri muet, indicible quand tout sens disparaît … tout cela je peux par mes dessins, mes sculptures le vivre alors tout cela devient/est vrai.

Au-delà du temps et de l’espace, cette mémoire imprimée en nous que nous pouvons atteindre nous donne alors la possibilité d’aller à la rencontre de l’Autre. C’est alors toucher à la compassion et l’amour.

Aëlys et Maé, deux enfants, la jeune fille et sa petite sœur. L’innocence bousculée. Maé a environ 6 ans connaît-elle son âge ? Qu’importe, sa robe s’écrit de ses rêves, les trouvailles sur la route l’émerveillent encore. Sa sœur Aëlys a grandi trop vite, nécessité oblige, sa robe raconte les étapes sautées qu’elle ne vivra jamais, sa responsabilité trop vite portée, entre rêves et réalité. Les robes écrites sont de vraies phrases reproduites à l’envers à l’image de leur monde. Les mots étant très prégnants, il m’importait qu’il ne se dévoilent que très peu afin que chacun se les invente et que seule une vibration en émane. La grande tient un fil rouge entre ses doigts…fil qui la relie encore à…

Déracinées, leur corps se fait souche arrachée à la terre. Elles portent leurs racines en elles.

Déracinés, les arbres mis cul par-dessus tête se souviennent qu’un jour ils furent partie d’une Forêt, communauté végétale.

Humains, végétaux, nous faisons sonner nos destins d’un même écho.

Christine Aymon, août 21

 

L’ACTUALITÉ C’EST bien sûr le Cardelet:

La Maison d’Artiste/s que je mets à disposition de l’ASCAplume; (www.cardelet.ch)

Malgré la pandémie, il y a eu déjà de belles activités cette années et de belles perspectives pour 2022

Un séminaire sur « Le Paysage autrement », 2 assemblées, un stage de plusieurs jours de développement personnel, 2 concerts privés, le « passeport-vacances » des enfants, ainsi que l’annulation d’un autre stage relativement au pass covid qu’il faut maintenant avoir dans certains cas, ce qui ne facilite pas la vie!

Nous avons pu aussi, avec les membres ASCAplume nous rendre à Mase dans le cadre du Festival « Lettres de soie ».

Le thème de cette année 2020 était « Lettres d’Exil et d’Aventure ». J’avais créé une installation pour « l’Ecurie aux chèvres » dans laquelle j’exposais en compagnie d’Hani Abbas, dessinateur de presse, réfugié palestinien de Syrie. A peine avions-nous le temps d’une visite commentée et d’un vernissage restraint que déjà l’exposition fermait! Elle s’est rouverte de mars à juillet 2021.

dans ces conditions, l’année est une belle réussite et avec toutes ces activités et le livre à créer, elle fut intense!

Vous remarquerez dans les photos que le Cardelet s’étoffe!!!

Effectivement, voilà que des installations mettent racines.

 Voici venir le chapitre suivant, celui de le faire vivre.

Et vous pouvez proposer des activités telles « cours ou partage » d’un thème, d’une technique sous forme de journée ou plus tels (en vrac) arts, danse douce, yoga, développement personnel, conférence (philo, science, art, biologie, environnement…) cuisine, jardin, écriture, musique, contes, cinéma, retraite personnelle…bref, tout est possible ou presque.

Ce qui lie tout cela, ce qui nous lierait c’est surtout une certaine qualité d’humanité. C’est tisser dans notre univers des liens de l’énergie du cœur, dans une reconnaissance de chacun avec ses qualités.